Aimée Rapin - AutoportraitAdeline Aimée Rapin, née à Payerne le 14 décembre 1868 et morte à Genève le 5 mai 1956, est une peintre suisse née sans bras, connue pour ses 4 000 tableaux, principalement des portraits, dont ceux de beaucoup de personnalités internationales de son temps.  Biographie
Aimée Rapin devient élève de Meyenburg (qui lui avait donné ses premières leçons de dessin dès six ans), Bischoff et Barthélemy Menn. Elle obtient deux premiers prix à l'École genevoise des Beaux-Arts. Devenue peintre notoire, partie à Londres, à Paris où elle rencontre Sarah Bernhardt, en Espagne, en Afrique du Nord, en Italie et en Hollande, elle expose aux Salons de Paris, Munich, Berlin, Rome et Montréal. Les commandes affluent de la cour d'Angleterre, des États-Unis, du Canada1. En 1891, elle obtient sa première commande du comte Szymanovski, descendant des rois de Pologne, qui lui demande de faire son portrait, qui devra figurer à l'Exposition universelle de Berlin. Installée à Genève en 1892, la ville lui commande le portrait de Philippe Plantamour et celui de Nicolas Théodore de Saussure, le Musée de Lausanne le portrait de Gustave Doret. Les musées de New-York et d'Ottawa exposent ses œuvres signées. Elle fut membre de la Société suisse des femmes artistes.